Sortons la longue-vue : Comprendre les causes 4

Faire de l’analyse ensemble, c’est dynamisant!

Paolo Freire disait que ce qui rend l’humain unique, c’est sa capacité de prendre une distance par rapport à lui-même et à son milieu, sa capacité d’analyse critique. Cela peut avoir l’air bien sérieux de parler d’analyse critique, mais il n’en tient qu’à nous de le faire de façon stimulante et participative.

Cette pratique collective a de nombreux avantages. D’abord, en croisant nos savoirs et nos expériences, on dégage un portrait beaucoup plus complet et juste de la situation qui pose problème. Ensuite, cela contribue à développer le sentiment d’appartenance au groupe et l’appréciation des qualités et connaissances de chacune et chacun. Finalement, le fait d’être plusieurs a un effet mobilisant, même à l’étape de l’analyse. Puisqu’on s’est tous et toutes investis dans ce travail, on a envie de poursuivre les autres étapes ensemble!

Bien que les questions fondamentales à se poser restent toujours les mêmes, il existe 1001 façons de les animer! Par le jeu, le théâtre, l’impro, l’illustration, on parvient souvent à aller encore plus en profondeur dans l’analyse avec les gens qui sont acteurs de leur situation. Les exercices concrets s’inscrivent dans notre mémoire de façon plus durable, car le geste et l’image sont bien plus éloquents et percutants que des exposés théoriques. Ils font appel au ressenti et ne sont pas réservés qu’aux personnes intellectuelles ou plus scolarisés. Finalement, les jeux de rôle ont un effet mobilisant, car les acteurs opprimés ou exploités peuvent mettre en scène leur propre libération. Plaisir garanti!

*** Pour une mise en pratique du principe de base Comprendre les causes :
Faire le ménage de nos prêts-à-penser 
***

Pour continuer le voyage