Qu'est-ce que l'éducation populaire autonome (ÉPA) ?

Version imprimable (PDF)


L'ÉDUCATION POPULAIRE AUTONOME EST UNE APPROCHE, UNE PRATIQUE, UNE FAÇON DE FAIRE. Elle traverse l’ensemble des activités, projets, luttes et processus démocratiques de la vie des organisations qui ont comme valeur centrale d’atteindre la justice sociale.


                   ÉDUCATION, parce qu’on se met ensemble dans une démarche «d’apprendre

                     en faisant » dans des rapports égalitaires;
 

POPULAIRE, parce qu’elle part du peuple (par opposition à l’élite), des personnes
    dans leur quête de libération, dans leur volonté de construire un monde de justice
    et d’égalité;
 

AUTONOME, parce qu’elle n’est soumise à aucun autre impératif ou agenda que
   celui que nous choisissons collectivement.
 


L'ÉDUCATION POPULAIRE AUTONOME permet de :


Prendre conscience de la réalité à partir du point de vue des personnes
    ayant peu ou pas de contrôle sur leurs conditions de vie;

 

Comprendre les causes et les structures responsable des injustices,
    des inégalités et des atteintes à nos droits;

 

S’organiser ensemble pour redécouvrir notre pouvoir et notre capacité
    collective d’agir, en intégrant nos principes et valeurs d’égalité et de
    justice 
à nos pratiques;  

 

Agir pour transformer la société, en déterminant nos stratégies pour
    agir sur les causes des inégalités, et non seulement sur leurs effets;

 

Dynamiser notre engagement, car en vivant un tel processus, on réalise
   des gains en dignité, en convictions et en appartenance à un réseau et à  
   une force collective qui porte un projet de société.


FAVORISER CETTE APPROCHE, C'EST FAIRE UN CHOIX :

Qui implique de se solidariser avec ceux et celles qui subissent l’oppression et l’exclusion. L’ÉPA
    n’est pas neutre 
! 

Qui vise les structures et les systèmes de domination qui engendrent la pauvreté, les                   injustices et les inégalités. Car l’ÉPA a une portée politique. 

Qui repose sur la conviction que nous avons la capacité et le pouvoir d’agir ensemble sur ces
    systèmes. 
L’ÉPA est un processus qui mène à l’action collective.

Autant au Brésil, avec Paolo Freire, qu’au Québec, l’ÉPA s’est développée dans la pratique avant d’être théorisée. Son histoire remonte aux années 1960. Avec le temps, les groupes populaires et communautaires autonome sont parvenus à définir cette pratique de travail qui vise la transformation sociale, politique, économique et culturelle de la société.