Pour que toutes et tous montent à bord : Partir des gens 2

Rôle des participantes et participants

En éducation populaire autonome, la prise de parole est souvent le premier geste d’affirmation et de prise de pouvoir des personnes participantes. Toute la démarche se construit autour de leur contribution aux réflexions, aux échanges, au partage de savoirs et à l’action collective. Les personnes qui participent doivent donc avoir les coudées franches pour jouer un rôle actif, dynamique et participatif. Plus elles se sentent libres de poser des questions, de partager des opinions, d’échanger des idées, plus la démarche est riche et mobilisante. Ainsi, personne ne reste sur le quai.

Comme animatrice, il vous revient de démontrer votre confiance dans l’intelligence collective pour parvenir à destination. Le groupe se sent alors interpellé, impliqué de façon égalitaire et donc co-responsable du déroulement du voyage. N’oubliez pas que les gens sont très peu habitués à disposer d’autant de place, à ne pas vous voir comme l’experte de la situation, la spécialiste qui parle en avant. Rappelez au groupe qu’il est co-responsable de la démarche, reprenez et valorisez leurs opinions et leurs idées pour élaborer les contenus et les actions. Il y a là un espace propice à la remise en question des rapports autoritaires et hiérarchiques qui existent partout dans notre société. De belles discussions en perspective!

SUITE