Gonflons nos voiles : Dynamiser notre engagement 5

Prendre plaisir!

Ce n’est pas parce qu’on est en colère, indignés, révoltés parfois, que tout doit être lourd et sombre! Au contraire, l’humour a sa place à toutes les étapes du processus d’éducation populaire autonome! Quand tout est sérieux et urgent, il n’y a pas d’espace pour le plaisir, pour les fous rires. Pourtant, c’est souvent suite aux moments de folie qu’émergent les idées les plus créatives. Ne négligeons pas l’effet positif du rire pour développer la solidarité dans un groupe, pour donner envie de poursuivre l’action. En favorisant l’aspect ludique, le rire et le jeu, l’animatrice permet au groupe d’accéder à cette belle créativité qu’on freine trop souvent. 

Quand l’animatrice accepte de rire d’elle-même, ne se prend pas trop au sérieux, se donne le droit à l’erreur, cela contribue à alléger l’ambiance et à montrer au groupe que le plaisir et l’imperfection sont permis. Le pacte de solidarité établi dès le début avec le groupe a d’ailleurs des avantages pour l’animatrice : elle peut faire confiance à la complicité du groupe quand elle fait une erreur. Cela sera sans conséquence. Tout le monde va en rire, et puis on va passer à autre chose, dans le plaisir. Il existe plusieurs outils d’animation qui explorent l’aspect ludique : des jeux, des mises en scène, etc. Ce site en présente d’ailleurs quelques-uns. Habituez-vous à intégrer ces outils dans vos animations.

*** Pour une mise en pratique du principe de base Dynamiser notre engagement :
La bonne nouvelle ÉPA *** 

Pour continuer le voyage