Gonflons nos voiles : Dynamiser notre engagement 4

Une histoire qui nous motive à la continuer

Trop souvent, on a le nez collé sur notre action, sur le ici et le maintenant. Nous perdons alors facilement de vue ce qui s’est passé avant et ailleurs. Pourtant, l’histoire est riche d’enseignements! Depuis toujours, des gens se sont opposés à l’injustice, à l’oppression et à l’exploitation de plusieurs par quelques-uns. Notre action s’inscrit dans la lignée historique de la résistance et de la quête de justice sociale. Ensemble, nous sommes des jalons de cette histoire qui a commencé il y a longtemps et qui se poursuivra bien après nous. S’inscrire dans cette histoire dynamise et favorise un sentiment de solidarité avec ceux et celles qui nous ont précédés et les personnes avec qui nous luttons au quotidien. Porter à plusieurs personnes, groupes et générations la responsabilité de voir advenir notre projet de société nous fait sentir plus forts. 

Par exemple, les premières Québécoises à demander le droit de vote n’ont jamais pu voter… mais elles n’ont jamais cessé d’y croire! D’autres femmes les ont relayées dans cette lutte jusqu’à ce que cette revendication devienne un droit. Cette pensée réconfortante nous aide à lutter contre le défaitisme ou le fatalisme, contre le sentiment d’urgence d’agir qui nous habite parfois. 

Comme animatrice, rappelez au groupe qu’il est important d’écrire l’histoire du groupe et de ses luttes. Cette histoire à contre-courant, si nous ne nous en faisons pas les chroniqueuses et les chroniqueurs, ne sera jamais écrite. Soyons inventifs pour la consigner et la rendre visible : texte, images, photos, théâtre. Racontons-la, faisons-la connaître!  Elle sera alors une source d’inspiration pour la relève. 

SUITE