Gonflons nos voiles : Dynamiser notre engagement 2

Développer le sentiment d’appartenance

Vous commencez certainement à saisir que l’éducation populaire autonome demande du temps. L’expérience nous enseigne d’ailleurs que la première chose qui disparaît à l’horizon des plans d’action quand les groupes manquent de temps, c’est leurs pratiques d’éducation populaire autonome! Si l’éducation populaire autonome demande du temps, elle est aussi riche en liens significatifs créés. Les personnes qui participent à une démarche d’éducation populaire autonome comptent rarement leurs heures! 

Qu’est-ce qui motive les gens à consacrer autant de temps à cette démarche? Le plaisir de se retrouver ensemble! Le sentiment de faire partie de la gang! De ne plus être seuls à sentir bouillonner l’indignation, de pouvoir en discuter avec d’autres qui la partagent, dans un rapport d’égal à égale. Au fil de ce temps passé ensemble se développe entre tous les membres du groupe, y compris l’animatrice, une connivence, une confiance et une estime réciproques qui motivent chaque personne à participer et à revenir. Parfois, des amitiés se tissent. Souvent, un réseau d’entraide se développe. Ces liens qui se construisent sont très importants, surtout dans les moments plus difficiles, les périodes de découragement.

SUITE