Faisons des vagues : Agir pour transformer la société 4

Évaluer notre action

En prenant un temps d’arrêt pour discuter ensemble des actions posées et de ce qu’on a réussi à faire, on prépare notre réussite pour les actions suivantes. Ce temps d’évaluation collective permet aussi de rajuster le tir, de nous assurer que personne n’est largué et que nous demeurons efficaces et pertinents. L’évaluation devrait permettre au groupe de nommer les apprentissages ou les gains réalisés, même en cas d’échec. Un échec stratégique est souvent riche d’enseignements! Que nous apprend-il? Comment nous rend-il plus forts? L’action, si elle est bien évaluée, nous aide à pousser plus loin notre analyse de la situation. Paolo Freire disait : « Le dépassement des personnes et de leur situation ne s’opère pas en consommant des idées mais en les produisant et en les transformant dans l’action et la communication. »

En clair, il y a des allers-retours constants entre l’action et la réflexion : elles s’enrichissent l’une l’autre. Avec le recul, on prend aussi conscience qu’on a fait des gains à plusieurs niveaux : en sentiment d’appartenance, en confiance en nous, en compétence, en réseautage, etc. Les temps d’évaluation offrent la possibilité à chacun et chacune de nommer ses insatisfactions, s’il y en a, et au groupe d’en tenir compte pour la suite. On évite ainsi de perdre des joueurs. 

C’est très important de garder des traces de notre évaluation! Ainsi, nous préparons la suite, nous outillons la relève et évitons de refaire les mêmes erreurs. Surtout, nous écrivons NOTRE version de l’histoire, celle que personne n’écrira jamais, celle qui propose un monde plus juste.

*** Pour une mise en pratique du principe de base Agir pour transformer la société 

Faire du neuf avec du vieux; une activité d'évaluation *** 

Pour continuer le voyage