Cap sur la justice sociale : Prendre conscience 4

L’expérience, notre source d’expertise

On valorise peu l’expérience en tant que source de savoir dans notre société. En éducation populaire autonome, l’expérience d’une injustice commune est la source de savoir la plus importante, et ceux et celles qui la vivent en sont les experts! Organisez des lieux et des temps de prise de parole publique par les gens qui vivent la situation : parlement de la rue sur le droit au logement, commission populaire itinérante sur le droit à l’aide sociale, audiences publiques sur la salubrité des logements du quartier, enquête populaire sur l’accès à l’alimentation…Toutes les idées sont bonnes pour mettre en valeur et en évidence le vécu et la parole des gens, leur donner droit de cité dans l’espace public. Cela leur redonne de la légitimité alors qu’ils sont habituellement méprisés au profit de la parole des experts.

Demandez aux gens de parler ensemble de leur vécu en situation d’injustice et d’en faire le portrait à travers des grilles de questions qui permettent une première analyse de la situation : Quelles situations nous choquent ? Quand? Comment? À qui? Faire l’inventaire de tous les aspects de cette expérience vécue et les mettre en commun est une étape incontournable pour mieux comprendre notre colère et commencer à en faire quelque chose : faits concrets, impacts directs, effets, réactions affectives, etc. Comme animatrices, vous aidez ainsi le groupe à développer sa confiance en sa capacité de comprendre et d’améliorer sa connaissance de la situation. Y a-t-il d’autres personnes ou d’autres groupes qui partagent ou pourraient partager notre indignation? Convions-les et complétons ensemble notre connaissance de la situation. 

*** Pour une mise en pratique du principe de base Prendre conscience Qui avance? Qui recule? ***

Pour continuer le voyage