C'est l'équipage qui mène : S'organiser ensemble 4

Élargir notre gang

C’est bien de se mettre ensemble pour changer une situation d’injustice. C’est encore mieux d’élargir le groupe! Peut-on interpeller d’autres personnes au sein même de notre organisme? De notre quartier ou village? Même si elles travaillent sur d’autres enjeux, il y a des chances que notre analyse les intéresse et qu’il y ait des liens entre nos luttes! C’est un peu comme un casse-tête. Notre groupe est un morceau qui s’emboîte dans d’autres morceaux. Chacun de ces morceaux est un groupe comme le nôtre qui lutte contre les injustices, mais avec sa couleur.

Assemblés, tous ces morceaux dessinent une image du projet de société qu’on veut voir advenir. On a bien trop tendance à travailler en silo. Cherchons nos semblables, ceux et celles qui ont les mêmes intérêts au changement social, pour créer un réseau de solidarité grâce auquel notre groupe est reconnu et appuyé! Il n’en tient qu’à nous de susciter et d’entretenir des liens avec d’autres gangs, d’autres luttes dont les intérêts sont connexes. Cela a un impact enrichissant sur notre analyse de la situation. 

Ces réseaux de solidarité qu’on développe sont de formidables véhicules de diffusion et de visibilité de nos actions, qui nous permettent entre autres d’élargir notre conscience critique.

*** Pour une mise en pratique du principe de base S'organiser ensemble : L'anti-chaise musicale ***

Pour continuer le voyage